MOIMI WEZAM

Photo Wezam 1

 

Moimi Wezam Mushamalirwa est né à Goma (République Démocratique du Congo) le 27 Février 1989. Après l’obtention de son diplôme d’Etat (Baccalauréat) en 2007, il s’inscrit à l’Université de Goma en faculté de sciences économiques et de gestion.

De Mars à Octobre 2011, il participe aux ateliers « ALT2TV 2011 » dont les programmes sont axés sur la réalisation du film documentaire et la maîtrise des métiers du cinéma. Les cours sont dispensés par les cinéastes: Nelson Walker, Lynn True et Donald Mugisha. Sous la supervision des co-directeurs du centre culturel YOLE! Africa: Petna Ndaliko et Chérie Rivers Ndaliko. Au sortir de ces ateliers, il coréalise le court métrage documentaire LEADERSHIP A L’UNIGOM sur les élections du président du comité des étudiants de la plus importante université du Kivu par rapport à son effectif – L’université de Goma – dans un pays qui vote pour la deuxième fois, en toute démocratie, son président de la république.

Après cette formation, Moimi travaille comme directeur de la photographie sur plusieurs courts métrages documentaires dont MKOBOKOBO, MYSTERIEUX GUERRISSEUR de Doris Lukwatere, L’EXPRESSION IGNOREE DE LA COIFFURE de Hubert Bonke et LA DANSE EST MA PASSION de Jay Safari. Il travaille aussi comme volontaire au département du monitoring et évaluation de la 6e et la 7é édition du Salaam Kivu International Film Festival (SKIFF). Tenues respectivement en 2011 et en 2012 à Goma.

En 2013, Il réalise et produit le clip vidéo de la chanson MUDA WA KU SEMA (LE TEMPS DE BRISER LE SILENCE) du rappeur FAL-J. Clip primé au concours « JE REALISE UN CLIP, SKIFF 2013 ». Il réalise, la même année, le court métrage documentaire KWA UHAKI MU CONGO (POUR LA JUSTICE AU CONGO) et travaille comme Directeur de Production du court métrage fiction SCENARIO, réalisé par Muhindo B. Abraham (Un court métrage sélectionné dans plusieurs festivals internationaux du film en Afrique).

 

De Novembre 2013 à Février 2015, Moimi participe aux ATELIERS ACTION KINSHASA, initiés par Djo Tunda wa Munga. Dans ces ateliers, il apprend essentiellement le langage cinématographique. Les cours ont été dispensés par des personnalités et cinéastes de renoms, venus de quatre coins du monde. Dont Claude Bailblé, Maureen Ryan, Dorothée Wenner, Iikka Vehkalahti et Laurent Gros. Il réalise l’un des trois courts métrages documentaires produit à la fin de ces ateliers – LE BOUT DU TUNNEL – Un portrait d’une gargote et débit de boissons locales tenu par Mademoiselle Angèle, dans le cimetière de Kintambo à Kinshasa.

Moimi Wezam

Après ces ateliers, Moimi participe à l’université d’été de l’école supérieure nationale des métiers de l’image et du son – La Fémis – à Paris où il réalise le short film documentaire HORIZON B, sur le présent d’une ancienne star de la musique congolaise résident désormais dans cette ville mythique.

Présentement Moimi est en production de son tout premier film documentaire unitaire de 45 minutes. LUMUMBA, 55 ANS APRES est le titre provisoire de ce projet de film documentaire sur un collectionneur d’œuvres d’art, un rappeur engagé et un danseur de la danse contemporaine ouvrant dans la ville de Kinshasa, 55 ans après l’assassinat du héros national Patrice Emery Lumumba.

En tant que producteur, Moimi s’est associé à Okoko Nyumbaïza pour créer la société de production LELO-LOBI PRODUCTIONS.